Paroisses catholiques de Lévis et de Saint-Lambert-de-Lauzon

Capsule de réflexion 2 de Mario St-Pierre

Capsule de réflexion produite par l’abbé Mario St-Pierre pour les adorateurs et adoratrices des chapelles d’adoration des paroisses de Lévis.

Deuxième capsule : Éphésiens 1, 3-14

Une des plus grandes questions que nous devons nous poser en tant que chrétiens est
celle de notre identité. Si nous voulons grandir dans notre vie chrétienne,nous devons
savoir répondre à la question: “Qui suis-je?” Etplus encore: “Qui suis-je au regard de
Dieu?” Notre identité personnelle ne peut pas ne pas être liée à celle de Dieu.

Pour répondre à cette questionfondamentale, je vous propose un exercice biblique en
lien avecl’hymne de saint Paulau début de la lettre aux Éphésiens au chapitre 1, versets
3 à 14. Veuillez noter que cette lettre est aussi une lettre de captivité. Paul est
emprisonné lorsqu’il rédige ce magnifiquetexte. Prenez donc le temps de lire et méditer
cette louangequi présente de manière brève le plan de salut de Dieu pour l’humanité.
Cette prière estune réponse à la question:“qui suis-je?

”Voici un petit exercice de grammaire pour actualiser et appliquer ce texte biblique:

1.Première étape: lisezl’hymne aux Éphésiens 1, 3-14 en soulignant les “nous”, les
“nos”, les “notre”. Remarquez que le texte est écrit à la première personne du pluriel.
Ces “nous” désignent tous les membres de l’Église. Je prends en exemple au verset 3le
début de l’hymne: “Béni soit Dieu le Père de notreSeigneur Jésus Christ, Il nousa bénis
de toute bénédiction spirituelle…

”2.Deuxième étape: vous relisez en transformantles “nous” en “je”. On passe de la
première personne du pluriel à la première personne du singulier. Cela veut dire que
j’accepte de m’inclure dans ce “nous”.Je fais mienne cette prière.Toujours
l’exemple duverset 3: “Béni soit Dieu le Père de monSeigneur Jésus Christ, Il m’abéni de
toute bénédiction spirituelle…”Dans ce verset, j’ai transforméun“nous”et un “notre”. Il
s’agit bien d’un exercice desyntaxe qui n’est pas facile. Mais prenez le temps de le
faire.Voyez l’effet sur vous et en vous…

3.Troisième étape: dans l’étape précédente, vous avez été probablement concentré sur
l’effort de transformer les “nous” en “je”. Maintenant que vous avez adapté de manière
personnelle cette hymne, vous pouvez la relire pour aller plus en profondeur et
pour répondre à la question de son identité. Il s’agitde saisir de manière plus personnelle
qui je suisaux yeux de Dieu et quelle est ma place dans son dessein d’amour. À
cette 3e étape,vous identifiezles verbes qui sont associés à ces“je”. Et vous posez la
question:comment j’accueille cette nouvelle réalité en Christ. Je prends l’exemple du
verset3: “Béni soit Dieu le Père de monSeigneur Jésus Christ, Il m’abéni de toute
bénédiction spirituelle…” La question que je me pose concernant ce “je” est la suivante :
“Comment j’accueille la bénédiction du Pèreen Jésus Christ?” Vous faites de la même
manièrepour chaque affirmation où se trouve un “je”.Je vous souhaite une très belle
heure de méditation et d’adoration.

QueJésus vous bénisse abondamment dans la découverte de votre identité spirituelle
enDieu.

Père Mario St-Pierre, confiné en Jésus.